Experience

Immersion dans le Ngorongoro

Découvrir la zone de conservation du Ngorongoro

Vaste région protégée située entre le Serengeti et la vallée du Rift, la zone de conservation du Ngorongoro doit son statut unique à l’ambition de préserver la cohabitation entre la faune sauvage et les populations masaïs installés depuis de nombreuses générations.
Le Ngorongoro est mondialement connu pour le cratère du volcan qui accueille une densité de faune incomparable. L’est de la zone de conservation se compose également d’autres volcans et montagnes ainsi que des hauts plateaux.
L’ouest du Ngorongoro se caractérise par ses immenses plaines herbeuses parsemées de collines et de massifs arbustifs. Y vivent les populations masaïs les plus attachées à leurs traditions pastorales semi-nomades.
Les plaines du sud-ouest et les rives du  lac N’dutu accueillent chaque année les troupeaux de la grande migration en quête d’herbe fraîche. Entre janvier et mars, des centaines de milliers de gnous et zèbres y donnent naissance à une nouvelle génération qui entre avril et mai, entamera un nouveau cycle de migration.

A vivre dans le Ngorongoro

Le statut unique de la zone de conservation du Ngorongoro offre aux voyageurs l’occasion de vivre des expériences uniques en Tanzanie. En effet, nulle part ailleurs dans le pays les voyageurs ne verront cohabiter ainsi la faune sauvage et l’être humain. Cette Afrique qui a fait rêver des générations de voyageurs…
Le safari dans le cratère est l’incontournable du Ngorongoro. Ce cadre où une faune si dense et si variée vit captive du cratère depuis des temps immémoriaux ne connait pas d’équivalent.
De décembre à mars, ne pas manquer également d’intégrer un safari au lac N’dutu consacré à l’observation des troupeaux de la grande migration. Les autorités tanzaniennes y autorisent le safari hors-piste, permettant ainsi de pister véritablement les animaux et de les observer au plus près.
Marches, treks et bivouacs, rencontres et découverte de la culture masaï seront au programme des voyageurs qui prendront le temps de l’immersion dans le Ngorongoro.

Idée de programme

3 jours / 2 nuits

Immersion dans le Ngorongoro

Budget estimé

A partir de 1 595 euros par personne

Jour 1 : Etape précédente / Cratère du Ngorongoro

En début d’après-midi, entrée en 4X4 dans la zone de conservation du Ngorongoro et montée pour rejoindre l’arête du cratère. Après avoir profité du panorama depuis le belvédère, poursuite en 4X4 pour rejoindre le point de départ de la marche sur l’arête du cratère du Ngorongoro. Départ à pied accompagné d’un ranger armé pour un safari d’environ 2h au cours duquel il n’est pas rare d’observer des animaux, mais aussi des bergers masaïs avec leurs troupeaux. La marche alterne entre la forêt d’acacias et le bord du cratère d’où s’ouvrent des points de vue uniques sur la caldeira du Ngorongoro. A l’issue de la marche, poursuite en 4X4 pour rejoindre votre hébergement situé dans une petite clairière de la dense forêt de montagne qui couvre les pentes du Ngorongoro. Dîner et nuit au camp.

Jour 2 : Cratère du Ngorongoro / Gorges d’Olduvaï

Réveil matinal puis départ en 4X4 pour pénétrer parmi les premiers à l’intérieur du cratère du Ngorongoro. Journée de safari à la découverte de l’écosystème unique de la caldeira et observation de la plus importante concentration animalière au monde. Déjeuner sous forme de panier repas. En cours d’après-midi, sortie du cratère et continuation vers l’ouest en direction de la région d’Olduvaï. Après l’installation au camp, petite marche guidée par un guerrier masaï pour rejoindre le sommet d’un kopje afin d’observer le coucher de soleil sur les plaines du Serengeti. Dîner et nuit au camp.

Jour 3 : Gorges d’Olduvaï / Etape suivante

Après un petit déjeuner matinal, départ du camp à pied en compagnie d’un guide masaï pour une marche d’environ 2h au cours de laquelle il n’est pas rare de croiser girafes, antilopes, lièvres sauteurs, voire des gnous et zèbres en période de migration. C’est aussi l’occasion de découvrir l’environnement dans lequel vivent les masaïs et de s’arrêter dans un des petits villages proches du camp d’où sont originaires une partie du personnel. Retrouvailles avec le chauffeur guide qui vous attendra près du lit de la rivière puis départ en 4×4 vers votre prochaine étape de votre voyage en Tanzanie.

Coup de coeur pour un camp de charme dans le Ngorongoro

Olduvai N’dogo Camp

Ndogo signifie petit en swahili et qualifie en l’occurrence l’extension intime et raffinée du camp d’Olduvaï. Les 7 chalets montés sur pilotis et les parties communes sont disséminés sur les flancs d’une colline granitique qui surplombe les plaines d’Olduvai. L’idée de ce projet était de répondre aux attentes de voyageurs plus exigeants en termes de confort d’hébergement, tout en gardant les qualités du camp originel : une immersion en pays masaï dans un environnement naturel exceptionnel. Pas de luxe superflu, l’authenticité prime. Les voyageurs peuvent faire simplement étape, ou s’établir quelques nuits pour rayonner dans l’ouest du Ngorongoro.
Petit supplément d’âme, l’accès au camp ne peut se faire qu’à pied. Escortés par des Masaïs, une marche sur une pente douce conduit les voyageurs jusqu’à l’accueil du camp. Les bagages suivent, chargés à dos d’ânes.

Coup de coeur pour un lodge de luxe dans le Ngorongoro

The Highlands

Depuis les pentes du volcan Olmoti s’ouvre un panorama saisissant sur le nord-est de la zone de conservation du Ngorongoro. Seuls quelques clans masaïs peuplent cette région composée de volcans et d’épaisses forêts de montagne… C’est dans cet environnement étonnant que le groupe Asilia a installé ce lodge de luxe.
Chacune des 8 tentes dômes disposent d’une paroi de verre et d’une terrasse pour jouir du panorama sur les paysages spectaculaires du Ngorongoro. Le confort et la décoration intérieure rappellent les chalets de montagne soumis aux climats d’altitude. Cette même identité se retrouve dans les lieux de vie en commun au sein du lodge.
The Highlands se définit pourtant davantage par son originalité et par la qualité des expériences qui sont proposées. Dans cette région aux conditions de vie difficiles, les populations masaïs sont peu influencées par la modernité en marche en Tanzanie… A noter toutefois, que cette expérience unique n’est pas accessible à toutes les bourses.

Autres expériences à ne pas manquer

Pour aller plus loin…

Vivre l’exceptionnel

Destination à combiner avec
ZANZIBAR et ses îles

Zanzibar