Experience

Rencontres dans le  Ratanakiri

Au nord-est du Cambodge, le Ratanakiri est un véritable trésor caché, loin des routes touristiques empruntés par la plupart des voyageurs. Malgré une nette amélioration des infrastructures, c’est encore l’une des provinces les plus sauvages et les moins développées du pays. Ses paysages alternent entre collines ondulantes et hauts plateaux, plaines rases et denses forêts tropicales, et cultures d’hévéas, de noix de cajou et de poivre. La région est traversée par de nombreux cours d’eau, et truffée de chutes d’eau, de grottes et de lacs.

Le Ratanakiri est également bordé par l’immense parc National de Virachey où vivent encore nombre d’animaux sauvages. Longtemps, la région n’était peuplée que par des minorités indochinoises telles que les Bunong, Kreung, Tampuan et Jarai, chacune ayant sa propre langue, ses coutumes et son mode de vie qui n’avaient quasiment pas changé depuis la préhistoire.

La province est aujourd’hui une terre de rencontres et de découvertes qui séduira les voyageurs curieux en quête d’expériences authentiques au cours de leur voyage au Cambodge.

A vivre lors de la découverte du Ratanakiri

Découvrir le Ratanakiri, c’est partir s’immerger dans une nature préservée et aller à la rencontre de cultures authentiques. C’est aussi une aventure qui s’adresse aux voyageurs aguerris, capables d’affronter des pistes défoncées, une poussière rouge qui colle à la peau, et des conditions de vie des populations plus rudes qu’ailleurs au Cambodge…

Le Ratanakiri est un terrain de jeu idéal pour les amateurs de randonnées, attachés à s’inscrire dans une démarche de tourisme responsable. Les communautés locales profitent d’ailleurs directement de la curiosité des voyageurs, notamment en fournissant des guides qui les accompagnent découvrir les merveilles naturelles du Ratanakiri à travers les montagnes, les forêts et les villages isolés. Ces guides feront également connaître aux voyageurs les coutumes et croyances des minorités ethniques de la province telles que les Kroeung et les Jarai.

Une idée de programme

4 jours / 3 nuits

Jour 1 : Etape précédente / Banlung

Arrivée à Banlung, capitale de la province du Ratanakiri et installation pour 3 nuits au lodge Les Terres Rouges. Dîner et nuit au lodge

Jour 2 : Le Ratanakiri

Après le petit déjeuner, départ pour rejoindre le village de Voeune Saï situé sur la rive gauche de la rivière Sé San, peuplés de descendants de chinois. Poursuite en bateau sur la rivière pour rejoindre plusieurs villages de la minorité Kachok qui pratiquent la statuaire funéraire. Déjeuner piquenique. Retour vers Banlung avec arrêt dans un village de tisserands, et promenade au lac volcanique de Yak Laom, superbe étendue d’eau parfaitement ronde entourée de forêt, idéale pour une baignade de fin de journée. Dîner et nuit au lodge Les Terres Rouges.

Jour 3 : Le Ratanakiri

Départ le matin en direction du Laos pour rejoindre le village de Taveng. Traversée tout d’abord la curieuse étendue de roches volcaniques de Veyrum Plâng. Arrêt ensuite dans quelques villages Kroeungs pour découvrir cette ethnie emblématique du Ratanakiri. Selon la saison, on peut observer des maisons de célibataires, spécialement construites pour les célibataires pour qu’ils puissent avoir des relations sexuelles avant le mariage, et puissent s’assurer de la force de leur union avant qu’elle soit consacrée. Déjeuner piquenique en cours de journée. Retour vers Banlung par les plantations de caoutchouc et la chute d’eau de Teuk Cha Ong. Dîner et nuit aux Terres Rouges

Jour 4 : Banlung / Etape suivante

A l’heure prévue, départ par la route pour rejoindre la prochaine étape de votre voyage au Cambodge : Le nord-ouest du Cambodge, la province de Kratie, ou les temples d’Angkor

La sélection du spécialiste pour un lodge dans le Ratanakiri

Séjour aux Terres Rouges

Situé sur les rives du Boeung Kansaign, l’un des lacs de Banlung capitale du Ratanakiri, les Terres Rouges est un lodge plein de charme développé à partir d’une villa cambodgienne en bois précieux, ancienne demeure du gouverneur de la province. C’est un lieu où la convivialité est cultivée comme un art, où les voyageurs partagent leurs expériences et découvertes des cultures indigènes des hauts plateaux du Ratanakiri.
Au sein des vastes jardins tropicaux de la propriété, se trouvent plusieurs petits bungalows en bois qui accueillent les voyageurs. Les 28 chambres et suites aux styles un peu rétro sont toutes différentes. Les boiseries partout présentes et les antiquités asiatiques leurs donnent beaucoup de caractère. Le restaurant met les recettes khmères et chinoises à l’honneur, et la grande piscine accueillera les voyageurs pour une détente bien méritée après les aventures de la journée.
A noter enfin que le lodge a créé la fondation Airawata qui participe à la protection des éléphants du Ratanakiri, et vous fera rencontrer quelques-uns de ses pensionnaires.

Localiser Les Terres Rouges

Créer ensemble

Votre prochain voyage

Vous êtes séduit par cette expérience ? Vous souhaitez l’intégrer dans votre prochain voyage ?
Faites-le nous savoir en prenant contact !

Formulaire de contact

« * » indique les champs nécessaires

Nom*
MM slash JJ slash AAAA
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pour aller encore plus loin…

A ne pas manquer

Vivre l’exceptionnel

divider